Jamais trop petit pour avoir confiance en soi

Avoir confiance en soi : une oeuvre de salut public !

Etre aimé … à tout prix Ce week-end, j’ai regardé à nouveau un vieux film comique que vous devez tous connaître Mary à tout prix. Ce film n’a pas de prétention philosophique. Pourtant, presqu’à la fin, quand les nombreux amoureux de Mary se retrouvent tous ensemble chez elle pour savoir lequel elle va finalement choisir, Ted, le héros, constate qu’en fait, aucun d’eux n’aime Mary pour elle mais qu’ils l’aiment tous parce qu’à son contact ils se découvrent mieux qu’ils ne sont … C’est bien ce que dit d’ailleurs le titre Québécois, …

Lire la suite
entre trop plein et trop vide

Trouver le juste équilibre

Quand trop de plein épuise et que trop de vide pèse ... Avez-vous déjà fait l’expérience de vous sentir à la fois très plein (et pesant – comme parfois après les repas de fête !) et très vide (et déconnecté) ? C’est comme si cohabitaient en nous deux états apparemment contradictoires : un plein qui nous envahit et nous épuise et un vide qui nous désole et nous coupe de notre essentiel. De quoi sommes-nous pleins ?  D’objets, de choses à faire, d’obligations, de douleurs, de peurs, d’habitudes, de principes, de jugements, de croyances, d’addictions (aux autres, à FB, aux mails, aux SMS, à internet, à la TV, à la nourriture, à l’argent, à l’alcool, au jeu, etc) …

Lire la suite
Le trésor de mon monde intérieur

Un trésor pour la nouvelle année

Une histoire de sagesse ... Vous connaissez sans doute cette histoire fameuse d’un homme qui rêve qu’il trouvera un trésor au pied d’un chêne dans un pays lointain. Le rêve est si fort que l’homme n’hésite pas à se mettre en route. Il traverse des contrées inconnues. Il supporte maintes difficultés. Il arrive enfin dans le lieu que son rêve lui avait indiqué et trouve le chêne. Un homme est adossé au tronc. Le voyageur l’invite à se lever pour lui permettre de bêcher au pied de l’arbre et trouver son trésor.  …

Lire la suite
Les efforts ou la douceur ?

En avez-vous assez de faire des efforts ?

Si, comme moi il y a quelques années, vous n’en pouvez plus de faire constamment des efforts,  je vous propose aujourd’hui une réflexion pour découvrir un autre aspect de l’effort, un aspect qui redonne du peps ! La tyrannie de l’effort : un drôle de principe éducatif  Pendant de longues années de ma vie j’ai fait tant d’efforts que j’en étais arrivée à une forme de nausée de l’effort.  C’est que nous sommes souvent élevés et conditionnés à grand renfort de …

Lire la suite
Bouger sa vie, la créer

De la réaction à la création

Une lettre qui change tout ! Il y a quelque temps, j’ai entendu une petite chose à la fois très simple et incroyablement lumineuse. Je l’ai partagée à mon tour vendredi aux participantes d’une formation en art-thérapie et c’est comme si une porte s’ouvrait pour elles. Alors j’ai envie de vous partager aujourd’hui cette petite chose qui a l’air de rien.  Il s’agit en fait la place d’une lettre. Le mot réaction et le mot création possèdent les mêmes lettres, dans le même ordre, sauf le C. Bouger simplement le C permet de passer de réaction à création. …

Lire la suite
Laisser les soucis et dormir sans blanc

Ça vous dirait de dormir toute la nuit ?

L’inquiétude m’empêche de dormir ... J’imagine que vous êtes plusieurs à partager avec moi l’expérience de moments de « blancs» pendant la nuit. Nous nous réveillons et là, quelque chose se met en place qui nous empêche de nous rendormir. Souvent, ce quelque chose est une forme d’inquiétude.  C’est ainsi qu’il n’y a pas longtemps, pendant la nuit de passage entre octobre et novembre, je me suis mise à penser à tout ce que j’avais à faire d’ici Noël … et je peux vous dire que ça ne m’a pas aidée à me rendormir ! …

Lire la suite
la sagesse des portes à ouvrir

La sagesse d’un conte pour arrêter de se battre

Accueillir la vie comme une partenaire ... La semaine dernière j’ai écrit à propos du combat quotidien.  Je me demandais, avec vous, comment nous, humains, qui sommes élevés à combattre (et pas seulement nos virus) , à chasser (y compris nos défauts)  et à faire la guerre (même contre la poussière !), comment pouvons-nous, enfin, rendre les armes ? C’est-à-dire accueillir la vie et ses manifestations comme des partenaires et non des adversaires ? …

Lire la suite
Faire la paix avec soi

Quel est votre combat quotidien ?

Arrêter de combattre et rendre les armes  Dans mon quartier, il y a eu pour quelques jours un festival qui avait pour but de mettre en scène les mots d’habitants en réponse à la question « Quel est votre combat quotidien ? ». Je me suis demandée quelle serait ma réponse si je faisais partie des gens interrogés… Pendant un moment je me suis creusée la tête jusqu’à ce qu’une évidence m’apparaisse : ma réponse est « arrêter de combattre »…

Lire la suite
Le petit pingouin ou le risque de la sur-adaptation

Faites-vous partie des gens sur-adaptés ?

Une stabilité pas forcément reposante J’ai rythmé la fin de ma dernière lettre de nouvelles par un « stop au sérieux, au devoir, à la fatigue » face auquel j’invitais à cultiver le goût de vivre. Une lectrice m’a écrit pour me faire part de son étonnement. En effet, le sérieux, c’est important, tout particulièrement sur le plan professionnel. Et tout particulièrement quand le métier consiste à accompagner des gens dans le domaine de l’intime. …

Lire la suite
Rien d'autre à faire que d'avancer

Rentrée : savourer une vie pleine de vacance

Souvenirs, souvenirs … La rentrée est passée pour la plupart d’entre nous. Les vacances, même si elles remontent à la semaine dernière, font déjà partie des souvenirs qu’on raconte aux amis en montrant des photos. Et pourtant, il me semble qu’on peut faire des vacances un espace où se nourrir même quand on est rentré. C’est ce que j’ai envie de vous proposer à travers l’exemple de mes vacances : je vous parle aujourd’hui de l’étape après …

Lire la suite