S'insurger, c'est s'élever, grandir et devenir puissant

Et vous, ça vous arrive de vous insurger ?

 

Un vieux dico au service de la nouveauté !

Je viens de terminer un très beau livre de Jeanne Benameur : Les insurrections singulières. Suite à cette lecture, j’ai eu envie de regarder d’un peu plus près le sens du mot insurrection. Plonger dans mon vieux Gaffiot, -qui m’accompagne depuis mes débuts de latin en 6ème-, a, encore une fois, été source de surprise, de joie, de plaisir. J’aime comment, à l’occasion d’une lecture, les mots viennent me rencontrer d’une façon originale, étonnante, singulière. D’une façon qui éclaire d’une lumière nouvelle un moment particulier de ma vie.

Quand je m’insurge, je grandis

Me voici donc découvrant qu’insurrectio-onis signifie action de s’élever et est formé sur le verbe insurgo (qui a donné s’insurger) qui signifie se lever, s’élever, se dresser, se mettre debout, grandirdevenir puissant.

Depuis mon plus jeune âge, je m’insurge régulièrement. Cela n’a pas toujours été bien vu autour de moi : petite on a appelé mes insurrections caprices, ensuite, mauvaise humeur, contestation … Aujourd’hui, dans l’automne de ma vie, je découvre que mes insurrections sont des mouvements pour me dresser, m’élever, me mettre debout, grandir et devenir puissante ! C’est un vrai cadeau !

Quand nous nous insurgeons, nous nous élevons

Est-ce parce qu’on estime que ce sont des caprices, de la mauvaise humeur ou de la contestation que tant d’insurrections collectives sont muselées, décriées, réprimées ?

Vendredi dernier, la journée des droits des femmes a permis des paroles debout, dressées, puissantes. Samedi prochain, la marche pour le climat est une invitation à se dresser pour la terre. D’autres manifestations ont lieu au cours desquelles des gens se lèvent, se dressent, se mettent debout, grandissent … N’est-ce pas plus vivant et plus vital que de se dresser pour Dan*tte ?

Debout, dressé·e·s, humain·e·s et vivant·e·s

Insurrections collectives et insurrections singulières se nourrissent et se soutiennent les unes les autres. Les insurrections collectives ont à stimuler la possiblité pour chacun·e de s’élever, de grandir, de devenir puissant. L’élévation personnelle n’a de sens qu’au service de …

S’élever, chacun·e et tous·toutes, n’est-ce pas le propre de l’humanité ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + 12 =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>