Retrouver le calme et la joie par la voix et le corps

Quand ce qui se passe autour de nous met nos émotions sens dessus dessous

Humain, je suis influencé par mon environnement

Être humain, c’est être sans cesse influencé par son environnement. Les « capteurs » qui sont en nous pour assurer notre survie passent leur temps à repérer, en général à notre insu, si nous sommes en danger ou en sécurité.

Et nos émotions sont la traduction de ces repérages. Une nouvelle alarmante et nous voilà remplis de peur. Une incivilité et nous sommes en colère. Une incompréhension et la tristesse nous tombe dessus. Trop de choses à faire, de contrariétés, de désillusions et le dégoût nous submerge. Un sourire, une main tendue et la joie nous inonde.

Nos journées sont faites de ces fluctuations. Tout à fait normales et signes de bonne santé.

Le yoyo émotionnel

Sauf quand trop c’est trop et que nous restons coincés dans le stress ou l’abattement ou dans un perpétuel va et vient entre les deux, sans plus réussir à trouver l’apaisement et la joie.

Le contexte actuel qui se rajoute à nos contextes personnels a de quoi activer en nous ce yoyo émotionnel entre stress et abattement, véritable turbulence qui, au bout du compte, nous épuise. Si en plus nous sommes très sensibles, voire hypersensibles, alors la coupe est vite pleine !

Quand j’ai besoin de retrouver de ma stabilité émotionnelle …

… mon corps et ma voix me permettent de retrouver calme et joie.

  • Pour chanter, nous devons respirer ! Et surtout expirer … L’expiration longue et tranquille apaise notre système nerveux parasympathique et nous apporte de la détente.
  • Pour chanter, nous mettons en œuvre notre gorge, notre langue, notre bouche, nos oreilles, nos yeux (eh oui !) : cela stimule quelques paires de nerfs crâniens, dont le nerf vague. Notre système d’engagement social est ainsi mobilisé et nous apporte sécurité et sentiment de l’appartenance.
  • Pour chanter, nous ouvrons et détendons notre corps, afin de réveiller en lui tous les lieux de résonance : les vibrations de nos os, la stimulation de notre peau, de notre chair, des liquides qui circulent en nous, dynamisent notre organisme et nous rechargent.
  • Pour chanter avec d’autres, nous rentrons dans le jeu, dans l’écoute, dans la curiosité, dans l’inventivité, nous osons, nous essayons, nous rions, nous échangeons : là encore nous dopons tout ce qui en nous crée de la sécurité, du plaisir, de la joie, du partage …

Nous retrouvons ainsi de la stabilité émotionnelle et nous apprenons à y revenir quand cela est nécessaire.

Vous pouvez en faire l’expérience bientôt !

Je vous invite à expérimenter ce retour à l’équilibre les 26 et 27 novembre prochains au cours du stage Corps et Voix Chanter de tout mon corps : Jouer avec ma voix, l’explorer et la découvrir vivante à découvrir ici.

Je vous y attends pour le plaisir de belles expériences, de la joie, du plaisir. Ensemble nous  renforcerons notre vitalité, apaiserons nos pensées et nos émotions, cultiverons joie et détente 😀 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × un =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>