Jouer à faire des erreurs pour découvrir du neuf

Clé 3 : Profitez de vos erreurs

  Il n’y a pas d’erreurs, il y a seulement des expériences Thomas Edison a essayé des centaines de matériaux différents avant de trouver celui qui lui a permis d’inventer l’ampoule à filament et il a : « Je n’ai pas échoué, j’ai juste trouvé 10000 possibilités qui ne fonctionnaient pas ». De la même façon, quand vous […]

Lire la suite
Jamais trop petit pour avoir confiance en soi

Avoir confiance en soi : une oeuvre de salut public !

Etre aimé … à tout prix Ce week-end, j’ai regardé à nouveau un vieux film comique que vous devez tous connaître Mary à tout prix. Ce film n’a pas de prétention philosophique. Pourtant, presqu’à la fin, quand les nombreux amoureux de Mary se retrouvent tous ensemble chez elle pour savoir lequel elle va finalement choisir, Ted, le héros, constate qu’en fait, aucun d’eux n’aime Mary pour elle mais qu’ils l’aiment tous parce qu’à son contact ils se découvrent mieux qu’ils ne sont … C’est bien ce que dit d’ailleurs le titre Québécois, …

Lire la suite
Faire la paix avec soi

Quel est votre combat quotidien ?

Arrêter de combattre et rendre les armes  Dans mon quartier, il y a eu pour quelques jours un festival qui avait pour but de mettre en scène les mots d’habitants en réponse à la question « Quel est votre combat quotidien ? ». Je me suis demandée quelle serait ma réponse si je faisais partie des gens interrogés… Pendant un moment je me suis creusée la tête jusqu’à ce qu’une évidence m’apparaisse : ma réponse est « arrêter de combattre »…

Lire la suite
Fortifier son intérieur pour se défaire de sa cuirasse

Pour tenir debout : armure ou colonne vertébrale ?

Dis-moi ce qui te tient je te dirai qui tu es … Nous avons presque tous tendance à chercher à l’extérieur ce qui nous manque à l’intérieur. D’une part nous comptons sur les autres pour nous apporter ce que nous avons du mal à nous donner : considération, estime, valeur, bien-être, autorisation, reconnaissance, amour …  D’autre part nous allons chercher à remplacer notre « nous intérieur » un peu défaillant par un « nous extérieur » apparemment fort : plutôt que de solidifier notre charpente interne (en nous validant, en consolidant notre sécurité intérieure, en soufflant sur notre désir pour le faire grandir, en donnant de la place à ce qui nous porte…), nous allons tenter de tenir debout en nous construisant une cuirasse externe (principes, croyances, idéaux ... qui édifient une cuirasse contre les sentiments ou contre les émotions ou contre les ressentis ou contre les désirs profonds ou contre les mouvements de la vie …). …

Lire la suite