Rentrée : savourer une vie pleine de vacance

Souvenirs, souvenirs … La rentrée est passée pour la plupart d’entre nous. Les vacances, même si elles remontent à la semaine dernière, font déjà partie des souvenirs qu’on raconte aux amis en montrant des photos. Et pourtant, il me semble qu’on peut faire des vacances un espace où se nourrir même quand on est rentré. C’est ce que j’ai envie de vous proposer à travers l’exemple de mes vacances : je vous parle aujourd’hui de l’étape après …

Lire la suite

Traverser les turbulences avec le sourire

Bonjour !  Je suis ravie de vous retrouver sur ce blog. J’espère que vous avez passé un bel été et que vos vacances ont été ressourçantes. A l’heure où les turbulences de la rentrée se rapprochent, je vous propose un sourire rapporté de mes vacances. Vous allez peut-être me trouver bizarre, mais, quand je m’installe dans un avion, au moment où hôtesses et stewards nous expliquent que faire en cas de problème, j’aime bien regarder dans la pochette devant moi à quoi ressemble … le sac pour vomir ! …

Lire la suite

La source vitale

Où la trouver quand ça gronde au -dehors ? « La source vitale doit toujours être la vie elle-même, non une autre personne. » « Processus lent et douloureux que cette naissance à une véritable indépendance intérieure. Certitude de plus en plus ferme de ne devoir attendre des autres ni aide, ni soutien, ni refuge, jamais. Les autres sont aussi incertains, aussi faibles, aussi démunis que toi-même. » Hetty Hillesum, Une vie bouleversée Etty Hillesum écrit à une période de l’histoire du monde bien mouvementée, douloureuse et a priori incompréhensible. …

Lire la suite

Lendemain de fête

Je n’ai pas suivi les matchs de l’Euro 2016 mais j’ai écouté ou lu ce qui se racontait à ce sujet. Au lendemain de ce fatal 10 juillet 2016 dont parlent les journaux, il y a trois points qui me questionnent : Trois petits tours et puis s’en vont … Hier, quand je suis allée au marché, j’ai entendu clairement qu’une victoire de la France était espérée pour redonner le moral aux français, permettre au sentiment d’unité nationale de se refaire une santé et … relancer la consommation. …

Lire la suite

Attentas suicide contre chaudoudoux

Vous sentez-vous chaud et doux ? J’ai relu ces jours « le conte chaud et doux des chaudoudoux » de Claude Steiner alors que les annonces d’attentats se multiplient. Voici comment commence le conte : « Il était une fois, dans des temps très anciens, des gens qui vivaient très heureux. Chaque enfant, à sa naissance, recevait un sac plein de chaudoudoux. Les chaudoudoux étaient très appréciés. Chaque fois que quelqu'un en recevait un, il se sentait chaud et doux de partout. …

Lire la suite

Pour tenir debout : armure ou colonne vertébrale ?

Dis-moi ce qui te tient je te dirai qui tu es … Nous avons presque tous tendance à chercher à l’extérieur ce qui nous manque à l’intérieur. D’une part nous comptons sur les autres pour nous apporter ce que nous avons du mal à nous donner : considération, estime, valeur, bien-être, autorisation, reconnaissance, amour …  D’autre part nous allons chercher à remplacer notre « nous intérieur » un peu défaillant par un « nous extérieur » apparemment fort : plutôt que de solidifier notre charpente interne (en nous validant, en consolidant notre sécurité intérieure, en soufflant sur notre désir pour le faire grandir, en donnant de la place à ce qui nous porte…), nous allons tenter de tenir debout en nous construisant une cuirasse externe (principes, croyances, idéaux ... qui édifient une cuirasse contre les sentiments ou contre les émotions ou contre les ressentis ou contre les désirs profonds ou contre les mouvements de la vie …). …

Lire la suite

« Qui chante, ses maux enchante » Cervantes

Il y a toutes sortes de façons de chanter Seul, à plusieurs, en suivant une mélodie, en improvisant, avec des paroles, juste avec des sons, en s’intériorisant, en s’extériorisant, avec un accompagnement, sans accompagnement, de façon naturelle, en s’exerçant à une technique vocale, sous la douche, en public, en acoustique, en étant sonorisé, en intérieur, en extérieur, …  Chanter pour enchanter ses maux ne prend ni une seule voie ni une seule voix.  …

Lire la suite

Santé-psychologie. le figaro 13 juin 2016.pdf

Panne d’écriture ! Je n’ai écrit ni lundi, ni mardi … et aujourd’hui, je ne vais pas vraiment écrire ! C’est que je viens de finir une série de concerts et que j’en commence bientôt une autre. D’ici peu de temps, je prendrai le temps de vous raconter tout ce que chanter met en mouvement en nous, mais, en attendant, pour ne pas vous laisser sans rien à lire, je vous partage un article sur l’art-thérapie et ses bienfaits dont je vous livre un extrait :  …

Lire la suite

Le vide comme source de création

Racines : ça vous évoque quoi ? J’ai relu hier ce qu’écrit Amin Maalouf dans l’introduction à son livre « Origines » : « D’autres que moi auraient parlé de « racines » … Ce n’est pas mon vocabulaire. Je n’aime pas le mot « racines », et l’image encore moins. Les racines s’enfouissent dans le sol, se contorsionnent dans la boue, s’épanouissent dans les ténèbres ; elles retiennent l’arbre captif dès sa naissance ; et le nourrissent au prix d’un chantage : « Tu te libères, tu meurs ! …

Lire la suite

Subir, ignorer ou transformer ?

J’ai envie, aujourd’hui, de vous partager un bout d’une expérience vécue à l’atelier de vendredi dernier. Quand ça ne nous plaît pas Quand quelque chose de nous, des autres, du monde, du temps … ne nous plaît pas, qu’en faisons-nous ? Quel regard posons-nous dessus ? Il me semble que les deux tendances habituelles consistent : soit à réagir aux stimuli provoqués par le déplaisir et à le ressasser sans prendre le temps d’observer ce qui ne plait pas. …

Lire la suite