Honorer son enfant créatif

Clé 2 : Honorez l’enfant que vous étiez

 

Quand nous sommes petits nous sommes tous créatifs

Au fond de chacun·e de nous se tient une source d’énergie créatrice qui a présidé à notre naissance. Vie et créativité sont un même mouvement. Notre créativité est née avec nous. Nous l’avons expérimentée dans nos jeux, nos rêves et nos créations d’enfants. Elle est la part enfantine, joyeuse, vivante, spontanée, imaginative de nous-même.

Mais si :

  • Enfant, nous avons reçu beaucoup d’injonctions à ne pas rêver, à ne pas perdre de temps, à devenir grand, à arrêter de jouer, à être sérieux …
  • En grandissant, nous avons entendu que les artistes sont de drôles de gens et qu’un art ne peut pas être un métier …
  • Autour de nous on a répété à l’envie, que laisser s’exprimer son art, sa créativité, c’est du temps passé pour soi au détriment des autres et que c’est donc égoïste …

Il y a fort à parier que notre part créative va réagir comme un enfant face à ses parents : se taire, rentrer dans le rang ou se sentir coupable de faire quelque chose de pas bien …

  • Résultat 1 : la plupart d’entre nous se sont adaptés en reléguant au fond d’eux spontanéité et créativité, en se coupant d’une part d’eux-mêmes.
  • Résultat 2 : notre énergie non reconnue s’est peu à peu changée en mal-être, fatigue, insatisfaction, difficulté à choisir et à prendre en charge notre vie. Il nous arrive de nous sentir écartelés et insatisfaits sans en comprendre l’origine.

Retrouver notre énergie créatrice en honorant l’enfant que nous étions 

Pour retrouver notre intégrité sans laisser de côté aucune part de nous, pour découvrir de nouveaux potentiels, pour recontacter notre énergie vitale, pour accroître notre confiance et notre solidité intérieures, pour déployer notre inspiration et notre imagination, rien de mieux que d’offrir à notre créativité le droit de s’exprimer.

Et pour permettre à notre créativité de s’exprimer, rien de mieux que d’honorer l’enfant que nous étions. Or, vous savez, un enfant, ça saute, ça danse, ça gribouille, ça colorie, ça patouille … en se fichant bien du résultat : ce qui compte, c’est juste de vivre une expérience jubilatoire ! Un enfant, ça s’amuse avec ce qui se présente : des bouts de ficelles, des cailloux, des feuilles, des vieux papiers … en se fichant d’avoir LE matériel adéquat : son imagination est bien trop vivante pour cela !

Quelques idées pour honorer votre part créative …

… tout en honorant vos rendez-vous quotidiens (cf la première clé !) : promis, chacune ne vous prendra pas plus de 5 à 15 minutes !

Retrouvez la mémoire : écrivez très rapidement – sans réfléchir et sans vous censurer – la liste de tout ce que vous aimiez faire quand vous étiez petit·e.

Vivez vos plaisirs : choisissez dans la liste ci-dessus une des choses que vous aimiez faire quand vous étiez enfant et … faites-la !

Développez votre imagination : si une bonne fée vous donnait le droit de vivre 5 autres vies en plus de celle que vous vivez, qui souhaiteriez-vous être ? (un cowboy, une hôtesse de l’air, un roi, une peintre, un artiste lyrique, un éleveur de chèvres, un plongeur sous-marin, un prix nobel … ?) : ne vous censurez pas.

Donnez corps à votre imagination : choisissez une des vies de la liste ci-dessus et dessinez à la façon d’un enfant de cinq ans le personnage qui vit cette vie-là.

Retrouvez des sensations : prenez une feuille et deux ou trois tubes de gouache. Posez de la peinture directement sur la feuille et avec les doigts et même carrément toute la main (et même les deux mains !) : mélangez, patouillez, respirez, profitez, ressentez dans tout votre corps !

Amusez-vous !

D’ici quelques temps, vous découvrirez la clé qui va vous permettre de profitez de vos erreurs. En attendant, si vous souhaitez être accompagné·e pour aller à la rencontre de votre enfant intérieur créatif, contactez-moi pour un accompagnement individuel en face à face ou par skype : isabelle.reboul@passerailes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt + 13 =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>