Ne pas les voir ? Les enlever ? Les intégrer ?

« Les pierres font partie du chemin. »

Un proverbe qui nous parle ?

Je ne sais pas vous, mais moi, des pierres, j’en ai eu et j’en ai encore pas mal sur mon chemin ! Il y a les pierres qui sortent de nos gisements familiaux. Il y a les pierres qui surgissent de nos carrières nationales, sociétales, culturelles, environnementales. Les pierres ont l’air d’être une matière inépuisable ! Leur formation est sans fin : elles proviennent de la sédimentation, de la transformation d’autres couches existant avant elles. C’est dire si elles ont une longue histoire …

Alors je peux toujours essayer d’enlever les pierres de mon chemin en m’activant sans fin et en râlant : je n’aurai pas fini à ma mort ! Je peux aussi faire comme si elles n’existaient, refuser de les voir au risque de trébucher et de tomber. Je peux les accepter comme faisant partie de ma route, en garder certaines telles quelles, en transformer d’autres.

Devenir alchimiste de ma vie

Le processus créatif est un processus alchimique : il permet de transmuer les pierres qui me blessent ou me pèsent en pierres précieuses, en force créatrice, en élan vital. En pierres qui donnent solidité, sens et valeur à mon chemin.

C’est une démarche de transformation profonde qui me met sur la voie, pas à pas, pierre après pierre, de réintégrer toutes les parts de moi et de devenir de plus en plus entière.

Et si c’était le bon moment pour vous de rentrer dans l’œuvre de transmutation de votre vie ? Si les jours les plus longs de l’année qui s’offrent à nous vous ouvraient au désir de mettre de la lumière dans ce qui est sombre, de trouver des pépites dans ce qui vous pèse ?

Des idées pour transformer …

… dans ma dernière lettre de nouvelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 20 =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>