L'idée de créer peut engendrer peur et vide.

Je ne suis pas créatif ! Je ne suis pas créative !

Quand l’idée de créer crée … du vide !

Certaines personnes ont peur d’envisager un accompagnement individuel ou un stage en art-thérapie car elles croient qu’elles ne sont pas créatives.

Si c’est votre cas, je comprends ce que vous ressentez.

Il y a toute une période où je me suis considérée comme n’étant pas créative.

Devant la possibilité de créer, il y avait comme un vide à l’intérieur de moi. Comme si j’étais scotchée sur place. Incapable de décider, de choisir ou d’agir. Tous les signaux de la panique s’allumaient !

Pourquoi autant de réaction de peur ? Pourquoi une telle activation de notre système nerveux autonome alors qu’il ne s’agit « que » de créativité ?

Ce qui engendre la peur

Les personnes qui ont ce type de réactions ont quelques points communs.

D’abord, au fond d’elles-mêmes, si elles prennent la peine de bien s’écouter, il y a un autre phénomène qui s’active et qui est de l’envie très forte de créer …

Ensuite, elles se font souvent une idée démesurée de la créativité, qui nécessiterait des compétences spéciales, des talents particuliers.

Enfin, ce sont souvent des personnes perfectionnistes, qui mettent la barre très haut, qui ont une exigence très grande et veulent être sûres de réussir.

De tout cela nait la PEUR à l’idée de créer. Alors, se dire qu’on n’est pas créatif est une façon de calmer notre peur.

Pourtant, pratiquement tout le monde est créatif dans sa vie de tous les jours car la créativité appartient à l’essence de l’être humain. Elle est un principe de l’évolution. Et accepter sa créativité, la laisser s’exprimer est un facteur de bonne santé, de joie, d’élan vital.

Trouver ou retrouver le plaisir de créer

Un ou une art-thérapeute est quelqu’un qui sait comment désamorcer la peur de créer, qui offre un environnement bienveillant, loin de tout jugement, de tout objectif esthétique ou artistique.

Ainsi, accompagné par un professionnel qui connait ce qui se passe en vous, qui l’a lui-même ou elle-même vécu, et qui vous propose des chemins détournés pour petit à petit oser être de plus en plus créatif, vous allez retrouver le sens du plaisir, du jeu. Vous désamorcerez peu à peu le perfectionnisme et le trop sérieux qui engendrent la peur. Vous apaiserez votre système nerveux, rééquilibrez votre nerf vague.
Toutes les personnes qui se croient non créatives peuvent bénéficier de l’art-thérapie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 4 =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>