Revenir à notre corps pour mieux traverser l'inconnu

Notre corps : un allié pour traverser l’inconnu

 

Quand l’inconnu nous fait perdre nos repères

Le confinement se poursuit. Chacun et chacune de nous le vit à sa façon. Même, pourrait-on dire, à ses façons. Car je ne sais pas vous, mais moi je m’aperçois que chaque jour est différent du précédent et que là où je croyais être arrivée la veille, il m’est bien délicat de me poser le lendemain. Ce qu’un jour je reçois comme la vérité de ma vie, le lendemain ou le surlendemain s’est déplacé.

Car nous sommes face à l’inconnu. Tous et toutes autant que nous sommes. Nous avons la possibilité d’élaborer pour donner sens et ordonner, pour nous, cette forme chaotique que nous vivons, mais nous n’avons aucune possibilité de connaître vraiment ni ce qui se passe en ce moment ni ce qui va arriver par la suite. Aucun, aucune de nous. Que nous soyons le plus simple des habitants de ce monde ou le plus important, le plus instruit, le plus haut placé : l’inconnu fait de nous des égaux.

Quand l’inconnu nous révèle notre intérieur

Et ce que j’observe, en moi, mais aussi chez les gens avec qui j’échange et chez celles et ceux que j’accompagne dans cette période, c’est à quel point cet inconnu-là et la situation de confinement qui va avec, fonctionne comme une loupe, un révélateur de nos comportements, pensées, fonctionnements, croyances, postures. Tout ce que, d’habitude, nous ne pouvons ou nous ne voulons pas voir nous saute à la figure. Et rajoute à l’inconfort.

Soutenir l’inconfort et retrouver la sécurité

Une des façons de soutenir cet inconfort et de retrouver de la sécurité, c’est de revenir dans notre corps. De l’habiter. De l’écouter. De le ressentir. De laisser se déposer nos idées, nos théories, nos peurs, nos exaltations, nos croyances, dans cet espace de notre corps, bien réel, bien vivant, bien présent.

C’est à cela que je vous invite avec une méditation empruntée  au magnifique livre de Marie-Laure Choplin Un cœur sans rempart,  et une proposition créative extraite de mon livre Créer ma vie !

Tout est inconnu … même la suite !

La formation aux bases de l’art-thérapie et de la créativité prévue pour début mai ne pourra pas avoir lieu pour cause de confinement : je vous proposerai une autre date dès que nous y verrons un peu plus clair, avec l’envie de transformer un peu la proposition au regard de ce que nous traversons. De vous permettre à travers elle, de découvrir comment la créativité et son rapport à notre corps et à notre biologie nous soutient dans les périodes difficiles et soutient aussi les relations.

Prenez bien soin de vous. Belle méditation, belle création et à très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + neuf =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>