Et si l'incertitude était un plus ?

Etre ou ne pas être confinés ?

That is the question !

Nous sommes dans l’incertitude depuis longtemps et cette incertitude augmente encore en ce moment : allons-nous être ou ne pas être confinés, voilà la question !

Chacun, chacune, au sein du  gouvernement, dans les médias, parmi les spécialistes, au bar (fermé !) du coin, dans les familles, donne son avis. Et nous restons dans le brouillard.

Nous pouvons le déplorer … ou nous en réjouir ! Si j’en crois ce que dit Boris Cyrulnick, dans un entretien sur France Inter : « Le doute est un facteur de progrès et d’incertitude. L’incertitude est source de découverte. La certitude est source de stéréotype ».

Osons l’incertitude !

Alors, vous imaginez à quel point je suis ravie de croiser les paroles de Cyrulnick avec notre quotidien : osons l’incertitude, accueillons-la comme un facteur de découverte, faisons-la fructifier, rendons-la créative ! Et sans doute que notre vie sera colorée différemment. Sans doute que nous traverserons avec un autre regard ces jours incertains …

Nous pouvons soutenir l’incertitude et ses découvertes et nous soutenir nous-mêmes dans cette possibilité d’oser ne pas savoir, d’oser ne pas être certain, certaine, par la création.

Alors, si vous avez envie d’explorer une autre façon d’être au monde ; si vous avec envie de découverte, de créativité ; si vous avez envie de partir à la rencontre des mondes inhabituels où l’incertitude nourrit notre fécondité : inscrivez-vous avant le 5 février à la formation « Au cœur de la créativité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × trois =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>