Liberté et vie versus esclavage et mort

Passer au dessus sans s’arrêter

Liberté et vie Vs esclavage et mort J’espère que ce long week-end de Pâques vous a donné le temps de prendre soin de ce qui est important pour vous ! L’étymologie du mot Pâques nous invite à passer au-dessus sans s’arrêter, tandis que son sens symbolique nous convie à sortir du lieu de l’esclavage pour retrouver […]

Lire la suite

L’été : une occasion de transformation !

S’accrocher ou s’appuyer ? L’été est l’occasion de balades. Or, vous l’avez peut-être vécu, dans certaines situations, pendant la marche, nous nous sentons insécurisés et nous avons besoin de nous accrocher. C’est comme si nous n’étions pas sûrs de l’appui de nos pieds sur le sol : nous nous accrochons aux branches, aux rochers, à n’importe quoi. Mais, vous l’aurez remarqué, ce faisant, nous nous mettons en déséquilibre, en tension et souvent nous ressentons de la peur. …

Lire la suite
trier, nettoyer et laisser partir

Passer au tamis

Figé dans ce qui est dépassé Parfois, on continue à croire des choses qui sont dépassées et n’ont de ce fait plus lieu d’être. Par rapport à soi, par rapport aux autres. Et de le croire nous coince dans un état qui n’est plus d’actualité : nous sommes comme gelés, figés, statues de sel tournées vers un passé qui pourtant est dépassé. Secouer le tamis pour laisser partir  Pour laisser partir la croyance en ces choses  dépassées, j’aime bien faire et proposer ce petit exercice : …

Lire la suite
la sagesse des portes à ouvrir

La sagesse d’un conte pour arrêter de se battre

Accueillir la vie comme une partenaire ... La semaine dernière j’ai écrit à propos du combat quotidien.  Je me demandais, avec vous, comment nous, humains, qui sommes élevés à combattre (et pas seulement nos virus) , à chasser (y compris nos défauts)  et à faire la guerre (même contre la poussière !), comment pouvons-nous, enfin, rendre les armes ? C’est-à-dire accueillir la vie et ses manifestations comme des partenaires et non des adversaires ? …

Lire la suite